Français

Organisation pour la prévention de la souffrance intense

L'Organisation pour la prévention de la souffrance intense (OPIS) est un think-and-do tank (laboratoire de réflexion et d’action) international qui développe de nouvelles voies pour traiter efficacement le problème le plus urgent de notre monde: la souffrance intense des êtres sensibles. Nos activités incluent la recherche et la réflexion sur des principes éthiques et des stratégies visant l'efficacité, le plaidoyer, ainsi que le développement de projets et de campagnes créatives pour diffuser la compassion et prévenir la souffrance des animaux humains et non humains. OPIS a été fondée en juin 2016 en tant qu'association suisse sans but lucratif.

 

Un genre différent de think-and-do tank

OPIS s'efforce de faire une différence dans la prévention de la souffrance en développant des projets qui explorent de nouveaux terrains et qui offrent l’opportunité d’avoir un réel impact, en complément du travail des organisations existantes. Nous nous identifions au mouvement de l’altruisme efficace (Effective Altruism) en reconnaissant l'importance de quantifier et d'optimiser notre impact, tout en expérimentant des approches nouvelles et créatives aptes, selon nous, à apporter une contribution efficace. Cela inclut de nouvelles méthodes de diffusion des valeurs et de sensibilisation à travers le plaidoyer, l'éducation, les films et les campagnes; des collaborations pour développer de nouveaux plans d’ensemble pour la société; et des recommandations concrètes fondées sur des données probantes quant à la façon dont les individus et les institutions peuvent faire la différence.

Notre structure est flexible et non bureaucratique. Nous nous efforcerons d'étendre nos activités en collaborant avec d'autres organismes et agents de changement social, partageant la même vision, à travers le monde entier.

 

Pourquoi la souffrance «intense»?

La souffrance est rarement ou jamais une bonne chose en soi, même si elle peut conduire à un développement personnel et à l’occasion nous permettre d'apprécier encore plus le bonheur qui peut la suivre. La souffrance intense, toutefois, comme celle de la torture ou de certaines maladies chroniques, peut rendre la vie littéralement insupportable. Cette souffrance, qui hurle sa demande de soulagement, est d’un tout autre ordre, et rend bien pâles en comparaison les formes mineures de souffrance. Il n'y a rien d'autre qui ait plus d'urgence que de prévenir ou de soulager la souffrance intense d'êtres sensibles. Parce qu’elle est si souvent évitable, ou même provoquée dans bien des cas par des êtres humains, il est essentiel que nous reconnaissions explicitement que sa prévention est notre plus haute priorité en tant que société. OPIS soutient tous les efforts visant à alléger toute forme de souffrance, mais l'accent mis sur les souffrances «intenses» assure que nous ne perdions pas de vue nos priorités les plus urgentes.

 

Animaux humains et non humains

Est-ce que la souffrance des animaux non humains importe autant que la souffrance humaine, ou est-ce que «certains animaux sont plus égaux que d'autres» ? OPIS prend la position éthique rationnelle que la souffrance importe pour elle-même, quel que soit l’être qui la subit, et que des degrés égaux de souffrance sont égaux en importance. Bien que nous ayons naturellement des sentiments plus forts pour ceux qui sont plus proches de nous et que nous attachions une plus grande valeur à leur vie, en tant qu'organisation OPIS se soucie autant de tout être sensible, humain ou non humain, qui souffre intensément. Le grand nombre d’animaux souffrant sur cette planète, notamment les multitudes détenues dans les conditions horribles des élevages industriels ou traitées cruellement de bien d’autres façons, nous fait penser que la souffrance animale constitue le domaine d’intervention qui offre de loin le plus grand potentiel pour réduire les maux et maximiser l’impact que l’on peut obtenir avec une quantité donnée de ressources. Mais OPIS n'est pas seulement une organisation de défense des droits des animaux. Nous pensons qu'une approche holistique pour prévenir la souffrance sur notre planète nécessite que nous cherchions également à soulager nos propres souffrances. Nous croyons que cette approche constitue une base solide en vue d’établir de nouveaux cadres sociaux, politiques et économiques pour la société. En établissant un parallèle entre la souffrance humaine et la souffrance non humaine, nous ne voulons pas négliger la première mais sensibiliser davantage à la seconde.

 

Plus d’information et contact :

Site web : www.preventsuffering.org

Courrier électronique : info@preventsuffering.org

Facebook : www.facebook.com/preventsuffering

Twitter : https://twitter.com/OPISOrg

 

Un film sur la compassion

Download PDF
Share this page: